La Cop24 : Agir pour la planète

Semaine spéciale du lundi 26 novembre au dimanche 2 décembre 2018 à l’occasion de la Cop24. France Inter se mobilise et propose une série de rendez-vous à retrouver ICI

France Info n’est pas en reste et propose régulièrement des émissions qui donnent des conseils pour mieux protéger la planète. C’est le cas de la rubrique d’Edwige Coupez avec « Prenez soin de vous ». Vendredi elle proposait une alternative au « Black Friday »

TRANSCRIPTION

Résistez. Ne succombez pas à cette fièvre consumériste. À tous ces SMS envoyés depuis une semaine par les marques et les sites marchands, promettant des moins 50, voire moins 70% à l’occasion du Black Friday. Importé des États-Unis, cette journée de rabais post-thanksgiving s’installe en France. À tel point qu’un Français sur deux a l’intention d’en profiter – c’est presque deux fois plus que l’an dernier, selon un sondage Opinion Way – notamment pour acheter en avance les cadeaux de Noël.

Mais attention aux fausses promotions. L’UFC que Choisir alerte une nouvelle fois sur ces rabais qui n’en sont pas. Avec des prix d’origine gonflés, pour pouvoir afficher par exemple 240 euros d’économies sur un rasoir, contre 25 en réalité. L’association a comparé les prix et prévient : au delà de 10% ou 20% de remise, les offres sont rarement véridiques.

Passons du Black ou Green Friday

Une initiative lancée en 2017 par le réseau Envie, qui répare notamment les appareils électroménagers jetés. Pour cette deuxième édition, le mouvement a reçu le soutien de la mairie de Paris. Et 150 entreprises se sont engagées à ne pas faire de promos aujourd’hui. C’est le cas du Slip français. Ou de la marque de mode responsable Jules et Jenn. La Camif, elle, ferme carrément son site. Le chiffre d’affaires de la journée sera reversé à des associations de consommation responsable.

L’objectif est de profiter du Black Friday pour sensibiliser aux dérives de la surconsommation. Pas question de culpabiliser les consommateurs, assure Anémone Bérès, la présidente du Green Friday. Plutôt de les responsabiliser.

Éviter les achats compulsifs

Il faut savoir qu’aujourd’hui chaque Français consomme 60% de produits textiles de plus qu’il y a quinze ans et les conserve deux fois moins longtemps. Demandez-vous si vous avez vraiment besoin de cette petite jupe ou de cette nouvelle paire de chaussures ? Souvent vous achetez pour combler un manque, remarque Valérie Halfon, auteur de la Slow Shopping Therapie chez Albin Michel. Une satisfaction de courte durée, mais une dépense réelle.

Pourquoi ne pas aller vers des alternatives de consommation plus durables : réparer plutôt que jeter, recycler, acheter d’occasion.

Un homme répare lui même son électroménager plutôt que d\'acheter du neuf.

À l’occasion du Green Friday, des actions de sensibilisation sont organisés dans toute la France. Atelier de couture à Emmaüs, du fait-maison dans les magasins Altermundi et des cours de réparation dans le réseau Envie. Je vous souhaite un excellent Green Friday !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.