Le monde d’Angèle

Grâce à RFI et son interview, découvrez la talentueuse Angèle

Résultat de recherche d'images pour "angèle portrait"

Écoutez cet extrait radio et répondez aux questions (réponse en fin d’article)



Résultat de recherche d'images pour "angèle album"

TRANSCRIPTION

Jean-François Cadet :
Bonjour Angèle.

Angèle : 
Bonjour.

Jean-François Cadet :
La Thune, c’est avec ce morceau que démarre ce premier album.

Et là, tout de suite – on l’entend dès les premières mesures – on est pleinement dans votre univers : ce côté acidulé, cette autodérision aussi parce que c’est vrai que vous vous moquez beaucoup du narcissisme et de la gloire qui peut exploser du jour au lendemain notamment à travers les réseaux sociaux.

Mais il faut bien reconnaitre que vous mordez un petit peu la main qui vous a fait vivre, c’est aussi les réseaux sociaux qui vous ont construite.

Angèle :
Oui, mais alors heureusement les réseaux sociaux ne sont pas une personne donc je peux un peu en dire ce que je veux.

Et ouais, en effet, en fait moi, c’est vrai, j’ai commencé par là, et je crois que c’est à l’image de cette époque : artistiquement c’est assez facile de se développer seul, en tout cas, moi, ça l’a été puisque j’ai commencé sur les réseaux sociaux avec des vidéos d’Instagram, et ça a fait que les gens sont venus à des petits concerts, qui sont devenus des plus grands concerts.

Au final, j’ai fait toute une tournée avec seulement deux morceaux qui étaient sur YouTube, que j’avais autoproduits.

Et ça m’a permis vraiment de me développer le plus loin possible artistiquement grâce à la force des réseaux sociaux.

Jean-François Cadet :
Alors c’est assez facile sauf qu’il faut quand même avoir un petit peu de talent parce que tous ceux qui postent une vidéo sur YouTube, ils ne réussissent pas comme vous.

Angèle :
J’ose espérer que le talent y est pour quelque chose.

Jean-François Cadet :
Qu’est-ce que vous avez de plus ou de moins que les autres ?

Angèle :
Moi, je ne peux pas répondre à cette question moi. Ce que je remarque de plus en plus – à force de lire des choses, à force de voir les questions qu’on me pose – l’autodérision et l’humour reviennent très souvent.

Donc je pense que c’est quelque chose qui fait peut-être du bien à une époque où justement – c’est ce dont je parle beaucoup dans mes chansons – le narcissisme est devenu totalement assumé voir même carrément cool, et donc la place de l’humour elle est un peu oubliée parfois, en tout cas dans ce côté-là, quand on est trop premier degré, et [pour] moi l’humour c’est quelque chose qui est une immense arme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.