Article lu de « La Tribune »

Sur le site « La Tribune »,certains articles sont lus. Une bonne occasion pour les apprenants de français d’exercer la langue tout en suivant l’actualité.

Avec une baisse de 0,1 point, le taux de chômage repasse sous son niveau d’avant-crise

Au deuxième trimestre, le taux de chômage s’élevait à 8%, soit 2,4 millions de chômeurs. C’est 16.000 personnes de moins qu’au premier trimestre (-0,1 point). Cette légère amélioration a profité aux jeunes, dont le nombre reste toutefois élevé, avec 586.000 inscrits.

En s’affichant à 8% au deuxième trimestre, le taux de chômage recule légèrement passant sous son niveau de fin 2019. Avant le début de la crise sanitaire, il atteignait 8,1%, selon des chiffres publiés vendredi par l’Insee.

Mesuré selon les normes du Bureau international du travail (BIT) – qui prend en compte les personnes âgées de 15 ans ou plus, le taux de chômage reste quasiment stable depuis le dernier trimestre de 2020. Au deuxième trimestre, la France compte 2,4 millions de chômeurs, soit 16.000 personnes de moins qu’au premier trimestre (-0,1 point). Cette amélioration s’explique par une meilleure situation des jeunes.

Une légère amélioration de la situation des jeunes

Plus précisément, le taux de chômage diminue pour les 15-24 ans (-0,8 point) et les 25-49 ans (-0,2 point) au second trimestre, mais augmente de 0,4 point pour les 50 ans et plus. Au total, 586.000 jeunes sont au chômage contre 608.000 avant la pandémie, mais plus de seniors sont sans emploi (+0,1 point).

« Il y a eu une amélioration assez nette de la situation des jeunes ce trimestre », estime Sylvain Larrieu, chef de la division Synthèses et conjonctures du marché du travail à l’institut de la statistique. Pour les seniors, on observe certes une hausse du chômage ce trimestre, mais « quand on compare à l’avant-crise on peut dire que c’est plus ou moins la même chose ».

Pour autant, la situation des jeunes reste fragile. En effet, au deuxième trimestre 2021, la part des jeunes de 15 à 29 ans qui ne sont ni en emploi ni en formation (NEET) diminue certes de 0,3 point, à 12,8 %, mais demeure au-dessus de son niveau d’avant-crise, de 0,5 point.

Au total, sur un an, le taux de chômage est en hausse de 0,8 point mais est « quasiment identique (-0,1 point) à son niveau de fin 2019, avant la crise sanitaire », pointe l’Insee. Le deuxième trimestre 2020 – marqué par le premier confinement – avait donné lieu à une baisse en trompe-l’œil du chômage, beaucoup de personnes basculant vers l’inactivité faute de pouvoir effectuer des recherches actives d’emploi dans les conditions habituelles.

Le chômage partiel encore bien au dessus de la normale

Du côté du chômage partiel, il « continue à se replier (…) tout en restant encore nettement supérieur à son niveau d’avant-crise », souligne M. Larrieu.

« Il représente encore 2,3% des personnes en emploi, ce qui est beaucoup moins qu’au pic de la crise mais encore largement supérieur à la normale, puisque avant-crise le chômage partiel c’était 0,2% des personnes en emploi. C’est un mouvement qui était attendu, cela va avec la réouverture d’un certain nombre de secteurs », précise-il.

Le halo autour du chômage est stable sur le trimestre

Enfin, parmi les personnes inactives au sens du BIT, 2 millions ne sont pas considérées au chômage parce qu’elles ne recherchent pas d’emploi ou ne sont pas disponibles : elles constituent le halo autour du chômage. Cette situation concerne 4,9 % des 15-64 ans, comme au trimestre précédent. Cette part est supérieure de 0,2 point à son niveau d’avant-crise, mais très au-dessous (-2,1 points) de son pic du deuxième trimestre 2020, qui était la principale contrepartie d’une baisse temporaire et « en trompe-l’œil » du chômage pendant le premier confinement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.