Insolite : un plat qui porte le nom du président russe

Mauvaise pub : un article de courrier international présente la mésavanture d’un restaurant parisien qui propose un plat québecois appelé « poutine ».

La poutine, un plat québécois dans la tourmente

Ce symbole de la gastronomie québécoise, à base de frites, de cheddar et de sauce brune, est victime depuis le début de l’invasion de l’Ukraine d’une confusion avec le patronyme du président russe, Vladimir Poutine. En France, la chaîne de restaurants La Maison de la poutine a dû publier une mise au point sur son compte Instagram.

Eh non, le Québec n’a pas décidé d’appeler son mets national en l’honneur du président russe”, rappelle à toutes fins utiles Gabrielle Morin-Lefebvre dans le journal Métro de Montréal.

Si on parle du plat, il faut savoir qu’il a (en effet) été inventé cinquante ans avant le premier mandat du président… et à 6 390 kilomètres de la ville de Moscou.”

La mise au point peut sembler ubuesque, mais elle fait suite aux accusations bien réelles dont a été victime la chaîne de restauration française La Maison de la poutine, qui commercialise ce plat à Paris et à Toulouse. Ainsi que le rapporte la journaliste du quotidien québécois, “après avoir reçu des menaces et des appels d’insultes”, ses responsables ont dû préciser dans un post Instagram que leur enseigne “n’[était] pas liée au régime russe”.

Voici l’article original du journal :

Le tweet du restaurant parisien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.